A la découverte du Stand-Up Paddle : Ma nouvelle passion

Si vous avez suivi l’actualité de mon blog vous savez que le stand-up paddle est un de mes passe-temps favoris depuis de nombreux mois maintenant. Ce sport se marie très bien avec la notion de voyage et surtout de découverte. Et même si je l’aimais bien avant que ce soit le sport le plus à la mode, je ne suis certainement pas le premier. Soucieux de ma santé et désireux de travailler fortement mon corps, me mettre à ce sport fût une évidence, surtout depuis l’invention (ou amélioration géniale) que sont les planches de stand-up paddle gonflables.

Le paddle, quels sont les bienfaits que je vise ?

J’aime le minimalisme de la pagaie, les bruits lié à ce sport et donc ses sensations. C’est bien différents des autres sports qui nécessitent souvent des tenues et accessoires appropriés. Ce que j’aime avant tout dans le stand-up paddle c’est sa simplicité. On gonfle sa planche et on part simplement avec une pagaie en bois ou en carbone. Les autres sports sont épuisants sans avoir se côté « nature » et exaltant aussi.

Les bienfaits du SUP sont tout aussi lié au sport qu’à la psychologie.

Pour dire, j’attends l’arrivée des beaux jours avec impatience chaque saison, mais vous ne pouvez pas battre la simplicité de glisser dans l’eau et de sauter sur votre planche avec juste quelques shorts et une pagaie et pas de plan du tout.

Je ne peux pas faire de la méditation traditionnelle. J’ai essayé. Je connais les avantages. Mais ça ne marche pas pour moi. Mais pagayer, avoir un bon angle de pagaie au moment où elle entre dans l’eau avec le moins de résistance et engager chaque muscle, aussi mineur et apparemment sans importance soit-il, pagayer est ma méditation. Pour que l’angle de la pagaie soit parfait lorsqu’elle entre dans l’eau avec le moins de résistance possible. Je n’y pense même pas vraiment comme à un entraînement, bien qu’il n’y ait pas de meilleur programme de base si vous avez une bonne technique. Depuis que j’ai commencé à pagayer, j’ai vraiment développé ma masse musculaire sur une partie importante de mon corps.

Le SUP : Un sport pour tous, même si vous avez des problèmes physiques

Si par exemple vous avez des problèmes d’épaules Ne vous inquiétez pas. Avec une bonne forme, l’épaule est stabilisée quand vous pagayez. Les bras en position haute et basse sont maintenus assez droits tout au long de la course. Le pagayage sur paddle fait travailler tous les muscles, des bras en passsant par les abdominaux et en terminant par les chevilles, rien n’est laissé au hasard. Dans l’ensemble, pagayer en bonne forme est un fantastique moment de détente et de sport. Mais vous devez réaliser les bons mouvements. Comme la majorité des gens ont tendance à privilégier la rotation intérieure des épaules, les pectoraux serrés et une colonne thoracique affaissée et inactive, généralement en raison d’une utilisation excessive des ordinateurs et des smartphones, pagayer debout est une aubaine pour la santé des épaules. Même les rats de gymnastique, qui ont tendance à être accros au bench press, peuvent bénéficier d’une traction ou d’une rotation externe plus réparatrice au niveau de l’épaule.

Par rapport aux sports souvent comparés comme le kayaks et aux canoës, les planches à pagaies verticales vous offrent un point de vue unique. Alors que les bateaux à eau assis vous permettent de vous concentrer sur l’avancement et le travail, les bateaux à eau debout vous permettent de regarder vers le bas et vers l’extérieur à travers l’horizon. Quand je pagaie, je peux tout voir en dessous et autour de moi, et parce que pagayer est un processus si détendu et méditatif, je suis enclin à profiter de la visibilité accrue. Si l’eau est claire (comme à Malibu), vous verrez des choses incroyables qui nagent en dessous et qui vous manqueraient si vous essayiez d’attraper les vagues ou de couper l’eau en un temps record. Le pagayage debout encourage l’exploration et la récompense.

A la fois physique et calme c’est un sport exaltant et pleins d’histoires.

Le Paddle est plus qu’un sport, c’est une philosophie.

Des choses cool se produisent lorsque vous pagayez. Vous pouvez rencontrer de nouvelles personnes (les SUPers sont parmi les plus cool du coin, d’après mon expérience), vous pouvez attraper une vague ou deux, vous voyez souvent une faune incroyable (phoques, dauphins, bancs de raies et autres gros poissons.)

Il y a quelques semaines, j’ai acheté une nouvelle planche de paddle gonflable « easy pack » de Sroka acheté chez SurfShop.fr la semaine dernière afin de former mon gendre à la pratique. Je suis resté supris par la qualité de cette planche par rapport à son prix (proche de décathlon même avec une qualité incomparable pour la Sroka). Alors que nous sommes en train de naviguer depuis déjà une bonne vaigntaine de minutes nous vîmes passer une sublime baleine à bosse, ce qui est un spectacle rare, le genre de chose dont rêvent les amateurs d’observation des baleines. ( bon parcontre mon gendre a eu peur, très peur et est donc tombé). Les personnes en SUP autour de moi ont été tout aussi surprises, et nous nous sommes tous arrêtés surtout parce que nous attendions de voir si elle pourrait plonger sous nous. C’était fantastique et exaltant d’être aussi loin du rivage, dans une eau assez agitée, à se demander qui ferait le prochain pas. En fin de compte, nous, les coureurs, avons tous accepté de prendre un temps d’arrêt de 2 minutes et d’être dans ce moment unique. C’était l’une des expériences les plus cool que j’ai vécues. Et c’est le genre de choses qui peuvent arriver quand on pagaie.

Exemple d’un paddle gonflable, le Easy Pack qui possède un rapport qualité/prix indéniable.

Quelques bonnes astuces pour commencer le stand-up paddle

Pour les débutants, je recommande toujours des planches plus grandes et plus larges comme la planche Costco mentionnée ci-dessus. Plus la planche est grande, meilleure est la stabilité.

 Il n’y a rien de plus démoralisant pour un débutant que de tomber à plusieurs reprises dans l’eau parce que la planche est trop bancale et que votre équilibre est trop peu développé, c’est là la principale raison de l’abandon chez les novices du paddle. Les personnes ayant une grande expérience du surf, du snowboard, du skateboard ou d’autres sports de glisse peuvent probablement s’en tirer avec des planches plus petites, mais la majorité des débutants tireront le meilleur parti d’une planche plus large et plus stable. Les planches plus souples (par opposition aux planches plus dures) ont également tendance à favoriser les débutants.

Débuter le SUP est bien plus facile que le surf, où même que la nage (même si un bon supeur se doit de savoir nager correctement !)

Aujourd’hui des packs SUP tout en 1 existent et facilitent la tâches des rideurs. La planche, la pompe, la pagaie, les accessories etc. tout tient dans un seul et unqiue sac à dos ! Vous pourrez ainsi , comme moi, vous rendre dans des endroits plus difficiles d’accès et découvrir des criques inéxplorables, même en bagteau. Prévoyez également une pagaie non réglable car elles sont généralement de meilleure qualité que les pagaies réglables. À part cela ? Essayez-la. Comme je l’ai dit plus tôt, c’est si simple et nécessite si peu d’équipement (à part la planche et la pagaie) que vous pouvez vous glisser dans l’eau et vous amuser. Océan, lac, étang, rivière – tout ce qu’il faut, c’est un peu d’eau. Si vous êtes un peu instable, commencez à genoux. Si vous tombez, riez et remontez. Personne ne regarde. Personne ne s’en soucie.

C’est à peu près tout pour aujourd’hui, les amis. Si vous avez des questions sur la pratique du stand-up paddle, laissez-les en commentaire juste en dessous. En attendant, je reste disponible et prépare déjà un prochain article sur ce nouveau hobby ! A très vite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *